Je t’aime… gratuit au Théâtre de Poche

Je t’aime

de Sabra Ben Arfa

Ecrit et interprété par Sabra Ben Arfa – Seul en scène

Le 22 décembre 2008 à 19h dans le foyer du Théâtre de Poche

Réservations indispensables au 02/649 17 27 – Durée:1h30  – Entrée gratuite

Un jour, la maladie vous réveille de votre torpeur pour un grand nettoyage de printemps…

Juin 2004, en rentrant, je trouve sur mon répondeur un message du médecin : Melle Ben Arfa, ici le docteur Goret, le résultat des analyses indique un Carcinome (cancer du sein droit) » […] Ce cancer me rappelle à qui je suis, Est ce que je suis là? Quel est le sens de ma vie? Je n’y avais jamais songé …

Seule sur scène, dans sa tenue d’Eve, Sabra Ben Arfa nous raconte la découverte brutale de son « adénocarcinome canalaire infiltrant moyennement différencié, évolutif et très agressif » qui la plonge dans une réalité très différente de celle qu’elle vivait quelques minutes auparavant. Trahie par son corps, nue sous le vêtement bleu, allongée sur la table roulante la conduisant tout droit au bloc opératoire, Sabra craint d’avoir mal. Car la pire douleur, c’est de ne pas se sentir aimé. Vite, un dernier «je t’aime», avant de dire au revoir à la vie d’avant.

Avec huit centimètres de sein en moins, la taille d’une balle de ping-pong et une jolie cicatrice en plus, la vie continue. Sabra a grandi, elle se découvre courageuse, forte et calme. L’heure de la dernière chimio a sonné, un dernier coup de Hiroshima-Nagasaki, dix-mille accouchements ne la feraient pas souffrir autant, la délivrance est proche.

Deux ans plus tard, revenue de son enfer, Sabra Ben Arfa nous livre un témoignage poignant de sa lutte contre le cancer du sein, un hymne à la vie rempli de cris de colère, de pleurs et de rires. Un texte vivifiant, drôle, sensible qui laisse parler son coeur, là où la raison a cessé d’exister.

Courrez voir « Je t’aime », cette oeuvre est salutaire

Au plaisir de vous voir à cette occasion,

Roland Mahauden, directeur artistique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *