Appel à la communauté universitaire

(Message transmis par le BEPhil)

Bonjour,

A la suite de la démission du recteur, Philippe Vincke, le 21 septembre dernier, de nombreuses motions destinées au Conseil d’administration de l’ULB ont été adoptées lors de Conseils facultaires ou d’Assemblées Générales. Par ces motions, de nombreux membres de la Communauté universitaire, issus de tous les corps, se sont exprimés. Afin que les membres du Conseil d’administration ne se contentent pas de « prendre acte » de ces motions, nous vous invitons : – à prendre part au grand rassemblement organisé le lundi 18 octobre à 15h45 dans le Grand hall du bâtiment S, juste avant le début du Bureau du Conseil d’administration ; – à participer à un appel de la communauté universitaire ouvert à la signature des membres de tous les corps :

***

Appel de la communauté universitaire

Nous, membres de la communauté universitaire, estimons que la démission du Recteur Philippe Vincke, annoncée en séance du Conseil d’Administration (CA), alors qu’il avait été largement réélu en mai dernier, constitue un fait grave et suffisamment rare pour que l’on puisse parler d’une crise de régime à l’ULB. Nous constatons que le CA n’a plus la confiance requise des différentes composantes de l’Université et qu’il n’est plus en mesure d’exercer sereinement et efficacement ses fonctions. Nous rappelons que la légitimité des représentants des corps ne dépend pas seulement de leur élection, mais également du comportement qu’ils adoptent et de l’écoute dont ils font preuve à l’égard de leurs électeurs. Nous, signataires de la présente, appelons donc chaque administrateur à prendre ses responsabilités, afin que soient organisées immédiatement des élections anticipées pour renouveler la composition du CA et répondre ainsi pacifiquement et démocratiquement à la crise de légitimité qui l’affecte.

***

Pour marquer votre accord avec ce texte, vous pouvez le signer en envoyant un email à l’adresse : OUI(at)ulb.ac.be, signalant, dans le titre de l’email, le corps auquel vous appartenez : ACA, CORSCI, PATGS, ETUD. Par ce biais, nous constituerons une liste de signataires (nom ou initiales). Vos e-mails ne seront pas transmis, mais nous permettrons le cas échéant d’apporter la preuve du nombre de signataires et de leur appartenance à la communauté universitaire. Nous comptons sur vous pour diffuser cet appel le plus largement possible dans la communauté universitaire.

Remarques :

1) Pour éviter toute dérive, merci d’envoyer cet email à partir de votre adresse ULB. Si vous n’en avez pas, communiquez-nous votre numéro de matricule et/ou votre fonction au sein de l’institution.
2) Enfin, si vous souhaitez signer cet appel sans que nous utilisions publiquement votre nom, nous nous contenterons de signaler vos initiales. Merci de les indiquer dans ce cas uniquement dans le titre de l’email (ex : PATGS XY).

9 réflexions sur “ Appel à la communauté universitaire ”

  • 15 octobre 2010 à 16:58
    Permalink

    Je trouve profondément décevant qu’un bureau étudiant transmette un pétition visant à remettre en question la légitimité du conseil, y compris ses propres représentants sans même avoir contacté l’ORL qui les représente. Faites un peu preuve d’esprit critique avant de transférer ce genre d’informations. Etes vous seulement venus aux AG du BEA pour tester la confiance que vous pouviez avoir en vos représentants ? Avez vous fait savoir au BEA les points qui vous semblent problématiques dans sa délégation s’il y en a ??
    Je peux répondre à la question : Non, vous ne l’avez pas fait.
    Transmettre une pétition sans avoir même consulté les deux parties d’un problème si complexe, écouter et croire à tout va les paroles incendiaires de certains, sans aller voir ailleurs, voilà qui n’est guère libre-exaministe !

    En espérant que vous aurez le sens critique de vous renseigner avant de lancer ce genre de pétition scabreuse.

    Lionel Lorand
    Représentant des Ecoles Et Instituts Indépendants de l’ULB.

  • 16 octobre 2010 à 09:29
    Permalink

    Nous n’avons fait que transmettre une information qui n’avait pas été envoyée à tous les étudiants, contrairement aux e-mails du BEA, afin justement de permettre à tous d’avoir un œil sur différents points de vue.

  • 16 octobre 2010 à 10:54
    Permalink

    Alors si vous aviez pu au moins préciser que c’est pour répondre à ce mail du BEA… Et c’est vrai qu’on ne voit jamais Nicolas à nos AG alors que de nombreux autres BE y viennent pour se tenir vraiment au courant.

  • 16 octobre 2010 à 10:55
    Permalink

    Signé :
    Céline Husson
    Représentante Philo et Lettres au CA

  • 16 octobre 2010 à 11:46
    Permalink

    Ce n’est pas qu’une information, c’est une pétition. C’est donc clairement une prise de position et un appel. Considérez vous vraimentque le CA, y compris le BEA doit démissioner ? C’est le message que vous transmettez.

    En espérant que la discussion puisse prendre le pas sur les attaques incessantes et fausses que les membres du CA subissent à l’heure actuelle.

  • 16 octobre 2010 à 16:15
    Permalink

    Plus exactement, il s’agit d’une information concernant une pétition.
    Nous n’avons pas précisé qu’il s’agissait d’une réponse au BEA, simplement parce que ce n’est pas le cas. Le BEPhil nous a demandé de transmettre ceci aux étudiants, ce que nous avons fait ; ce n’est pas pour autant qu’il s’agit d’une réponse à leurs dires. Nous ne transmettons AUCUN message, puisqu’il est précisé au début de cet article qu’il vient du BEPhil.

    D’un point de vue strictement personnel cette fois, les messages du BEA me semblent bien moins mesurés. En ce qui concerne le dernier mail, laissez moi rire : « Autant d’attitudes qui discréditent elles-mêmes leurs auteurs et auxquelles nous estimons indigne de répondre. » Tellement indigne que c’est la deuxième fois que nous recevons un courrier de deux pages à ce sujet ? C’est paradoxal…

  • 16 octobre 2010 à 18:44
    Permalink

    Je ne comprends pas très bien le lien entre mettre en exergue un paradoxe et la question de la mesure d’un communiqué.

    Pour la question de l’information, je maintiens : prenons un exemple simple et clair. Si vous donnez « pour information » une pétition demandant de tuer tous les noirs et de les mettre dans une boite, vous pensez que vous ne donnez qu’une information ou vous participez à la diffusion d’une action politique ? (qui dans ce cas, parait très peu sympathique)

    Ici, vous faites passer un mail qui demande la démission de vos représentants de philo et lettres. Ce n’est pas qu’une information, c’est une action. il n’y a pas d’information concernant une pétition, il y a une pétition qu’on transmet ou pas.

    J’espère vous voir à la prochaine AG du BEA (le bephil connaitra la date) afin que vous puissiez utiliser votre esprit critique et comprendre mieux la situation.

    J’invite tous les étudiants honnêtes et libre-exaministes de l’ULB à ne pas signer une pétition sans connnaitre tous les tenants et aboutissants de cette situation complexe et sans avoir vu les documents qui sont les seuls garants de vérité à l’heure actuelle. Soit dit en passant, de nombreux documents sont disponibles au BEA. Vous pouvez nous contacter sur ulb.bea@gmail.com

  • 16 octobre 2010 à 19:36
    Permalink

    En quoi ai-je dit que les deux étaient liés ?

  • 18 octobre 2010 à 13:46
    Permalink

    Que cela soit bien clair : en aucun cas je ne souhaite cracher sur les étudiants du BEA, et surtout pas sur Céline et Félix, nos représentants en Philosophie et Lettres, qui font, jusqu’à maintenant, de l’excellent travail.
    Par contre, je crois profondément, mais peut-être ai-je tort, que de nouvelles élections permettront de remettre les choses à plat, et de rendre légitimes des représentants qui semblent se faire attaquer de toute part. Dans l’affaire, j’ai bien entendu conscience que les étudiants sont le moins à montrer du doigt, mais je pense également qu’il sera difficile de continuer en l’état les choses.

    Et Lionel, comparaison n’est pas raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *