Rencontre autour des écritures collectives & présentation de la revue Parenthèse

Kalame, l’asbl Indications, l’asbl CFS et l’Université Populaire de Bruxelles vous invitent à une rencontre autour de la thématique des écritures collectives traitée dans le numéro 10 de la revue Parenthèse.
Parenthèse est éditée depuis octobre 2008 par le réseau Kalame et l’asbl Indications. Trois numéros annuels proposent une réflexion sur les enjeux des ateliers d’écriture en Belgique et ailleurs.
Alors que le travail en atelier d’écriture débouche habituellement sur une multitude de textes, l’écriture en atelier d’écriture collective est mise au service d’un objectif commun concret : une pièce de théâtre, un scénario de film, une nouvelle ou un roman ou un texte de revendication socio-politique, socio-culturelle. Pour explorer ce champ multiforme et rarement pris en compte dans la réflexion sur les ateliers d’écriture, Parenthèse est allé à la rencontre de six animateurs de terrain: Frank Pavloff, Ricardo Montserrat, Jean Delval, Daniel Adam, Noemi Tiberghien et Maky D’Angelo.
Gérard de Sélys a été le rédacteur en chef de ce numéro. Il a également été journaliste à la RTBF pendant plus de 30 ans, il reste un objecteur de croissance, un protecteur de l’éducation pour tous et un défenseur acharné de valeurs humanistes et révolutionnaires, il est aussi animateur d’atelier d’écriture. Il animera cette rencontre unique avec Franck Pavloff, Noemi Tiberghien, Maky Mathieu D’Angelo le vendredi 9 décembre à 18h30 dans les locaux du CFS.
Franck Pavloff a hérité de son père, bulgare, anarchiste, le goût impérieux de bousculer les barbelés et les pensées confisquées. Une vingtaine d’années à animer des associations de prévention de la délinquance et de la toxicomanie. Spécialiste de la psychologie et du droit des enfants.
Comédienne de formation et romaniste, Noemi Tiberghien a mis en scène “Entre nos mains” dans un partenariat avec Le Théâtre de la Guimbarde et le groupe Terre. Cette entreprise d’économie sociale en Région wallonne a tissé des relations de coopération au développement avec notamment des associations africaines.
Maky (Mathieu D’Angelo) est un artiste rappeur/slammeur et assistant social, il participe aux actions de l’asbl Lézarts Urbains, une plateforme de la culture urbaine en Belgique. Il anime des ateliers d’écriture avec de nombreuses organisations telles que le réseau Art et Prison, l’OED (Organisation pour l’Emploi des personnes (ex)délinquants), la Prison d’Ittre, l’Adeppi et la Touline.
Après cette rencontre, un verre de l’amitié est proposé afin de continuer l’échange avec les intervenants.

Le vendredi 9 décembre 2011 à 18h30 – CFS asbl, Rue de la Victoire 26, 1060 Bruxelles-Saint-Gilles.

Infos & réservation sur info(at)kalame(point)be

Une réflexion sur “ Rencontre autour des écritures collectives & présentation de la revue Parenthèse ”

  • 23 octobre 2016 à 21:37
    Permalink

    That’s a skillful answer to a dicflfuit question

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *